Bandeau biblio

Clair de Lune, d’un ciel à l’autre

Clair de Lune, d’un ciel à l’autre

Itinéraire d’une Vietnamienne au gré de l’Histoire

4_clairAlain Gagnieux et Tran Nguyệt Anh, L’Harmattan, 2013 (204 pages)

Tran Nguyệt Anh (Clair de Lune), née Nguyen en 1938 à Vinh, ne se douta pas que la proclamation d’Indépendance du Vietnam, prononcée par Ho Chi Minh sur la place Ba Dinh à Hanoi, allait précipiter le pays dans le chaos. Enfant, elle ne pouvait imaginer que la résistance patriote anti-française l’entrainerait avec sa famille sur le chemin de l’exil, à fuir la capitale lors de l’offensive du Vietminh de 1946-47, à se délocaliser avec son école vers les Hauts Plateaux du Centre, puis à suivre l’exode immense des vietnamiens vers le Sud libre lors de la partition du pays en 1954.
Élève de l’école Notre-Dame (le Couvent des Oiseaux) à Hanoi puis à Dalat ; licenciée ès Lettres françaises et professeur à Saigon ; épouse d’un pharmacien et mère de trois enfants ; Nguyệt Anh vit son monde s’effondrer le 30 avril 1975, lorsque les communistes du Nord entrèrent dans Saigon. Ce fut certes le point final de trente années de guerre pour la réunification du pays. Mais à Ho Chi Minh Ville (ex Saigon), la famille de Nguyệt Anh vécut le cauchemar d’un régime policier tracassier et vénal, avec ses camps de « rééducation », le rationnement des vivres, la politisation de l’Éducation, l’avenir bouché pour des millions de Vietnamiens et la tragédie des boat people.
En 1980, Nguyệt Anh et son mari poussent leurs deux fils à se réfugier en France. Quatre ans plus tard, avec leur fille, ils s’exilent à leur tour. La famille se fixe alors à Besançon, en Franche-Comté, où les trois enfants vont pouvoir reprendre leurs études. Cependant, pour les parents, cette nouvelle vie est loin d’être un « long fleuve tranquille »…
Clair de Lune, d’un ciel à l’autre est aussi l’évocation de personnages d’une époque révolue, celle de l’Indochine française : un père bouddhiste et confucéen, une mère taoïste et chef d’entreprise, un grand père mandarin, une grand-mère bonzesse… avec qui Nguyệt Anh dut composer lorsque s’imposa à elle la foi chrétienne.

Commander sur le site des éditions L’Harmattan

Voir aussi :

Espace auteur aux éditions L’Harmattan

L’album de famille de Clair de Lune (Nguyêt Anh)

Au pays de Clair de Lune

Migrations et itinérances