Au pays de Clair de Lune

Publié par Alain GAGNIEUX le 1 mai 2015 dans la catégorie Migrations et itinérances

Tran Nguyet Anh, Au pays de Clair de Lune, 2015

chez l’auteur au prix de 15 € (clairdelune1315@gmail.com).

migrations_paysdeclairdelune« La vie prend un sens par ce qu’on a vécu au plus profond de soi ».

Suite à Clair de Lune, d’un ciel à l’autre (coécrit avec Alain Gagnieux), Nguyet Anh évoque les souvenirs les plus marquants de sa vie : son enfance heureuse, mais ballotée par la guerre ; sa jeunesse en immersion dans la culture confucéenne, en parallèle à des études françaises ; sa vie active consacrée à l’éducation et à une vie sociale de chrétienne engagée ; femme mariée vivant au sein de la belle-famille ; la vie sous le communisme ; la fuite de ses fils comme boat people ; et enfin, arrivée en France avec sa famille, son insertion « à tout prix » dans un pays déjà en butte aux difficultés économiques.

Évoqués tantôt avec humour et tendresse, tantôt poignants d’angoisse et de résignation, tantôt avec une philosophie souriante, ces souvenirs racontent la vie au Vietnam, un pays en pleine mutation, du confucianisme vieillissant et mal compris, à l’émancipation occidentale, du capitalisme au communisme, et l’adaptation difficile et mouvementée d’une immigrante à une société totalement différente de la sienne.

Tran Nguyet Anh, née Nguyen en 1938 au Nord Vietnam, a vu la fin de la guerre migrations_paysdeclairdelune2d’indépendance anticolonialiste en 1954, et la partition du pays aux accords de Genève. Sa famille à suivi l’exode d’un million de Vietnamiens quittant le Nord communiste vers le Sud libre. Après sa licence de lettres, devenue professeur de français à Regina Mundi, lycée des Oiseaux, puis au Centre d’Étudiants Jésuite Alexandre-de-Rhodes, elle se maria et eut trois enfants. Cependant, la guerre Nord-Sud pendant 21 ans finit par la victoire des communistes et la réunification du pays en 1975. Tran Nguyet Anh fut professeur à la faculté des lettres de Ho-Chi-Mnh-Ville (ex Saigon). Reçue en France comme réfugiée avec sa famille en juillet 1984, elle s’établit à Besançon.

Voir aussi :

L’album de famille de Clair de Lune (Nguyêt Anh)

Thèmes : , ,


Laisser un commentaire